Les bienfaits du sport sur la santé mentale

Comment soigner la dépression, l’anxiété, les crises d’angoisses… autrement que par la médecine ? Les coups de blues arrivent souvent au cours de notre vie, le sport est recommandé comme l’une des meilleures ordonnances. Même si l’on a l’impression que se motiver pendant cette période est mission impossible, broyer du noir n’est pas la solution. Il existe plusieurs disciplines anxiolytiques à tester.

Il faut savoir que pratiquer une discipline cardio pendant 30 minutes, permet de favoriser la production d’endorphines, soit la molécule du bien-être par excellence. Quand on pratique une activité régulière, notre corps à tendance à en redemander, ce qui a des bienfaits sur le corps. Le sport favorise la diminution du taux de cortisone, l’hormone de stress. D’autres effets bénéfiques sont constatés grâce au sport, notamment l’image que nous renvoyons. Si nous nous sentons à l’aise avec notre image, nous avons tendance à être plus confiantes. Le fait de nous surpasser lors de l’activité physique, d’y aller malgré le manque d’envie, continuer en dépit de la douleur ou de la fatigue, aide notre mental à se développer. L’avantage à ne pas ignorer est un meilleur sommeil. Pour ressentir tous ces bienfaits, il faut trouver le sport qui nous correspond.

Les sports anti-déprime

Le yoga

Pratiquer le yoga ponctuellement, permet de réaliser un travail sur son corps et son esprit. Il est possible d’améliorer sa souplesse, bientôt a vous les paumes de main collées au sol avec les jambes tendues. Le yoga exige une certaine rigueur qui permet d’avoir davantage confiance en soi, puisque vous réaliser des positions complexes. Une certaine satisfaction s’en dégage.

Le handstand

Nommé aussi l’équilibre sur les mains, aide à développer des capacités physiques et une grande conscience et maîtrise corporelle. Issu de l’univers du cirque, l’objectif est de tenir en l’air sur ces mains. Les postures inversées permettent d’améliorer l’équilibre et le gainage, mais également de développer sa confiance en soi.

La natation

Le bienfait numéro 1 est l’absence d’impacts sur les articulations. L’effet d’apesanteur ressenti par la nageuse immergée dans l’eau permet de travailler l’ensemble des muscles tout en douceur. L’autre avantage est que cet effet d’apesanteur rappelle la position du foetus dans le ventre de sa mère, ce qui diminue le stress et laisse place à un sentiment de bien-être.

La course

Courir régulièrement est bénéfique pour diminuer les risques de maladies cardiovasculaires, mais aussi pour être de bonne humeur. Les hormones du plaisir et de la récompense sont stimulées pendant l’exercice. Les effets sont semblables aux antidépresseurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s