La différence, un gage de beauté

La beauté n’a pas de définition propre, elle est subjective. Chacun est beau, même s’il est différent des dictats imposés par la société. À travers les époques, les mentalités évoluent, laissant la diversité s’intégrer dans le monde de la mode. Certaines agences de mannequinat et marques l’ont compris.

Kate Grant, une mannequin atteinte de trisomie 21, est devenue l’égérie de la marque de cosmétique Benefit en 2018. La jeune femme souhaite faire bouger les lignes de l’industrie de la mode.

Kate Grant pour la campagne Benefit

Mannequin noire, transgenre et en fauteuil roulant, Aaron Philips, a bouleversé les codes. Elle se fait connaître sur Twitter en interpellant des agences de mannequins, mais aucune la contact. L’aventure débute, elle poste des photos d’elle, des marques la repèrent. Elle pose alors pour Asso et H&M.

En avril 2019, le Vogue Portugal, photographie la mannequin albinos, Thando Hopa. Une première et un honneur pour une femme albinos de faire la couverture d’un magazine. « Un jour, j’ai dit à un ami proche que ce serait vraiment superbe de voir une femme albinos sur une couverture de Vogue, mais je n’aurais jamais imaginé que cette femme serait moi. ‘Nous sommes les personnes que nous attendions.’ Je suis très émue, car j’assiste à ce progrès et j’ai l’opportunité de prendre part à cette histoire et ce récit progressiste.« 

Le magazine Teen Vogue, intitule son numéro de septembre 2018 « The New Faces of fashion ». Trois mannequins sont mises à l’honneur : Jillian Mercado, Mama Cax et Chelsea Werner. Amputée, souffrant d’une dystrophie musculaire ou atteinte d’une trisomie 21, la diversité des corps est à l’honneur.

Et encore de nombreux autres exemples, comme Benetton qui choisit une mannequin trisomique ou Alexander McQueen qui choisit l’actrice et athlète amputée des deux jambes, Aimee Mullins, pour son défilé.

L’industrie de la mode est davantage investie dans la diversité. Les marques sont sensibles à la demande, mais encore de nombreux progrès sont à faire. Certaines ont adopté une mode dite « adoptive wear », comme Tommy Hilfiger avec sa collection Tommy Adaptive en 2017. Des vêtements repensés pour simplifier les gestes du quotidien. Cette mode est une prise de conscience essentielle pour l’avenir de notre société.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. maryamode dit :

    j’aime bien ton article ^^ et j’espère que ça va encore évoluer 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton retour! On croise les doigts ☀️

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s