5 séries à regarder sur Netflix cet été

En période de canicule, il est fortement conseillé de rester au frais et de ne pas fournir d’effort. Donc, quoi de mieux que de se poser devant une série que propose la plateforme Netflix.

 The Handmaid’s Tale

The Handmaid’s Tale, l’adaptation du roman éponyme de Margaret Atwood, raconte l’histoire d’une dictature. Les femmes sont frappées par la stérilité, alors pour avoir des enfants elles sont divisées en 3 catégories : les Epouses, elles dominent la maison, les Marthas, elles l’entretiennent, et les Servant, qui ont pour rôle la reproduction. June, l’actrice principale, se bat pour la bonne cause. Une série qui traite du féminisme et de la libération de la femme dans la société.

Good Girls

Ruby, Annie et Beth, des mères au foyer qui s’embraquent dans des braquages et du blanchiment d’argent pour mettre un terme à leurs problèmes financiers. Elles sont prisonnières du système dans lequel il est impossible d’en sortir vainqueur. Rio, le gangster local, les pousse à commettre des délits. Au fil des épisodes elles essayent de se sortir de ce pétrin, sur une tonalité légère.

La casa de papel

La casa de papel fait son retour très attendu sur Netflix avec la saison 3. Huit braqueurs ont organisé le casse du siècle à la banque de monnaie. Le professeur a mis au point le plan parfait. Mais que se passe-t-il dans la saison 3 ? Les personnages, Tokio, Denver, Rio, Helsinki, Nairobi… se réunissent et déclenche la guerre. Les épisodes s’enchaînent avec toujours autant de suspense.

Dans leur regard 

La série est inspirée d’une histoire vraie. Des jeunes adolescents sont arrêtés un soir d’avril 1898 à Central Park. La police les arrête pour débordement sans incident majeur. Mais, le même soir, le corps d’une femme battue et violée est retrouvé dans les buissons. Les jeunes voient leur vie basculés quand on les accuse. Une série qui fait verser quelques larmes.

Orange is the new black

L’ultime saison de la série est enfin disponible. Les pensionnaires de la prison pour femmes de Litchtfield promettent un adieu en bonne et due forme. Piper Chapman, jolie blonde, rattrapé par ces erreurs du passé se retrouve en prison pour trafic de drogue. Oscillant entre drame et comédie, les épisodes sont remplis de rebondissement. Dans la septième saison, l’héroïne est en liberté conditionnelle, et se languit de sa femme, Alex, restait en prison, pour trois ans encore.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s