INTERVIEW : Une makeup artist de talent !

Ils sont de plus en plus nombreux à partager sur les réseaux sociaux leur passion pour le maquillage artistique. Certains se démarquent par leur inspiration, d’autres par leur technique ou par leur originalité. Nous avons interrogé Statement Piece Makeup, gagnante des Nyx Face Award, à propos de sa relation avec le maquillage et de son parcours dans le milieu de makeup artist.

Pourquoi avoir choisi comme pseudonyme « Statement Piece Makeup » ?

La traduction de Statement Piece veut dire « objet far ». En mode, on peut s’habiller sobre, puis mettre un énorme collier avec pleins de breloques, cela représente le Statement piece de la tenue.
Dans le maquillage, c’est identique, j’aime avoir une pièce centrale, quelque chose qui ressort. C’est ce qui définit mes makeup, c’est pour cela que j’ai choisi ce pseudo.

Depuis combien d’années vous êtes dans le milieu du maquillage ?

J’ai toujours été attiré par le milieu artistique, mais pas sur toile, je n’ai pas eu de coup de cœur contrairement au makeup. J’ai appris en regardant des vidéos sur Youtube, au début, il n’y avait pas autant de tutoriels. Je me souviens, je regardais les vidéos de Michelle Phan. J’ai commencé à pratiquer en 2014, enfin c’était step by step, puis dès la fin de l’année 2015, j’ai commencé à travailler davantage dans le milieu, à faire plus de maquillage, travailler avec des particuliers sur des shootings, des tournages… En parallèle, j’ai effectué une formation dans une école de maquillage à Strasbourg. Puis en 2016, je me suis spécialisée dans les effets spéciaux.

Comment se passe l’apprentissage au sein d’une école de maquillage ?

L’année est divisée en neuf mois, d’octobre à juin, chaque mois un module différent est proposé. On commence par le module artistique avec des maquillages fantaisie. Ensuite, le deuxième mois c’est maquillage beauté, on apprend à appliquer le fard à paupières, faire des traits de liner. Le troisième mois est dédié au maquillage historique. Puis nous avons des formations pour le maquillage de scène, mode, cinéma, body painting… Ces modules permettent d’avoir les notions de makeup dans différents domaines.

Est-ce que vous pratiquez sur vous ou des modèles ?

A l’école, nous sommes obligés de maquiller les autres. Au début, je maquillais surtout sur les autres. Je me maquille aussi, mais c’était des makeup classiques de tous les jours. Je n’avais jamais expérimenté le body painting sur moi, mais une fois l’école terminée, c’était devenu embêtant de trouver un modèle à chaque fois pour faire des travaux qui dure jusqu’à sept heures. Je me suis dit que ça serait plus simple de pratiquer sur moi, de prendre mon temps, et d’adopter des positions inconfortables que je n’osais pas demander à un modèle.

Vous avez eu plusieurs expériences, la Fashion Week de Strasbourg, des clips, des shootings, qu’est ce que vous en retenez ?

J’ai de la chance, c’est bête à dire, mais je n’ai eu que de bonnes expériences. Les modèles sont agréables, les personnes avec qui je travaille également. Je pense que tout le monde aime se faire chouchouter donc cela aide.

Pourquoi avoir décidé de participer au Nyx Face Award ?

Je regardais les vidéos Youtube des candidats au Nyx Face Award aux Etats-Unis, il y a maintenant neuf ans. Quand j’ai vu ça, je me suis dit « Oua, il faudrait qu’il y ait un concours similaire en France ! » Quand la première édition a eu lieu, je n’en ai pas entendu parler, seulement à l’annonce des finalistes. Je me suis dit que l’année d’après j’allais rattraper le coup, j’ai mis toutes les chances de mon côté. En 2017, je suis arrivée en final, j’ai obtenu la 2ème place. Pourquoi m’arrêter sur un si bel élan ? Donc j’ai retenté l’année suivante. Au début, je n’avais pas forcément très confiance en mes capacités, mais je me suis dit : « Bon, pourquoi pas juste essayer de faire une vidéo et de voir ou cela me mène ».

Est-ce que la concurrence vous impressionnez ?

Je ne sais pas si tu connais Mona Purple Pony ? C’est une maquilleuse qui fait des makeup vraiment chouettes. Quand j’ai appris qu’elle se présentait, je me suis dit qu’on tenait notre gagnante de cette année. J’étais vraiment démoralisée, je pensais perdre face à elle. J’étais sûr que je n’allais pas dépasser le top 30. Il y a vraiment beaucoup de talents, chez les filles comme les garçons.

Comment avez-vous trouvé l’inspiration pour vos makeup ?

Le maquillage d’entrée est un thème libre, sinon on nous impose des thèmes. Créature nocturne, Metallic Vision, Power of Love, Illusion d’optique… Des thèmes très sympathiques et variés. Pour la réalisation des makeup, je faisais des croquis et je cherchais sur internet de l’inspiration. Je fais toujours en sorte d’avoir une pièce réaliste dans mon makeup parce que c’est ce qui me représente et c’est ce que j’aime faire.

Comment vous êtes vous démarquée parmi les candidats ?

Peut-être la technique… Enfin, ils étaient nombreux à avoir une bonne technique. En tout cas pas la créativité, le montage non plus parce que j’étais la moins bonne. À mon avis, ça devait se jouer par rapport à la technique et parce que j’ai peint beaucoup de surface. J’ai fait presque le corps complet pour le final.

Quel est le make up dont vous êtes la plus fière ?

Je dirais Psychedelic Circus avec le masque qui se sépare en eux et le clown sur le buste. Les couleurs multiples et le fait que j’ai vraiment été inspiré par un film d’horreur font que ce makeup est unique.

Combien de temps passez-vous sur vos makeup ?

Ceux que je poste sur Instagram régulièrement, ou il y a juste une pièce au milieu du buste, en principe pour les plus petites cela me prend quatre heures et pour les plus complexes jusqu’à une dizaine d’heures. Par contre, pour la finale des Nyx Face Award, j’ai passé 25 heures sur la réalisation du maquillage. Bien sûr, j’ai dormi entre temps. Je ne voulais pas regretter, alors j’ai peaufiné les détails jusqu’au dernier moment.
Au bout de la 20è heure, quand on porte le maquillage sur sois, qu’on doit dormir avec sur le dos, faire attention en se baissant, c’est un peu contraignant. Ce n’est pas comme une toile qu’on peut mettre de côté. Mais j’adore ce que je fais donc ça ne me dérange pas !

Qu’est ce que vous avez ressenti à l’annonce de votre victoire au Nyx Face Award 2018?

Sur le moment, je n’y croyais pas du tout. Je pensais que celle qui avait fini 2e serait la gagnante. C’était une expérience spéciale. Il n’y a pas eu d’annonce via le micro du nom de la gagnante. Les organisateurs ont fait en sorte que le nom ne soit pas dit au micro, mais qu’il soit affiché avec des effets de lumière sur tous les murs. Il fallait regarder autour de nous, c’était très stressant. Je crois que j’ai mis environ 30 minutes à réaliser, je n’arrivais pas à parler.

Quels sont vos projets dans le milieu de makeup artiste ?

Je n’ai pas de projet prédéfinis, je souhaite juste vivre de ma passion, faire des makeup qui me correspondent. Et cette année je serais membre du jury des Nyx Face Award 2019.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s