Jennyfer brise les codes : #ZeroEtiquette

le

L’enseigne de mode féminine, Jennyfer, fait parler d’elle avec une campagne choc : #ZEROETIQUETTE. Le slogan « Don’t Call Me Jennyfer », est une manière de briser les stéréotypes qui collent à la peau de la marque. Au fil des années, Jennyfer s’est fait une réputation.

Les vitrines des magasins ont été tagué « la marque des cagoles, des gamines, des boloss, des racailles… ». Tous les stéréotypes, nocifs et infondés, qui sont associés à l’image de Jennyfer. Mais ces tags font parti de la campagne de communication mise en place par la marque, de quoi faire le buzz ! Le nouveau président, Sébastien Bismuth, l’a bien compris, il veut faire de Jennyfer « une marque média ».

De nombreuses influenceuses, telles que Lena Situation (ambassadrice de la marque), Noemie Polverini, Anna RVR ou encore CindyDSLV, ont pris part à cette campagne en dénonçant les étiquettes qui les collent. Les posts avec le #ZeroEtiquette se sont multipliés sur les réseaux sociaux. « Stupide », « Superficielle », « Arrogante », tellement d’adjectifs dénigrants inscrites par les influenceurs pour dénoncer les idées reçues qui les collent.

View this post on Instagram

pendant toute mon enfance on m’a dit que j’étais un « garçon manqué » parce que j’aimais les activités que la société avaient réservé aux garçons uniquement: je jouais au foot, ma couleur préférée était le bleu, j’adorais me battre, porter des pantalons larges et surtout mon cercle d’amis étaient majoritairement composés de mecs. En grandissant l’étiquette de « garçon manqué » et passée à « allumeuse » car chez les plus grands, une fille ne peut pas traîner avec des garçons sans arrière pensée. Aujourd’hui encore, je fais sans cesse face à des insinuations que le fait de me comporter de la sorte avec les garçons n’était pas normal et sans arrière pensée venant de ma part. Sauf que j’ai décidé de grandir vers la personne que je suis réellement sans penser aux regards des autres, de vivre sans étiquette. Je suis ravie d’être l’ambassadrice d’une marque qui a décidé de faire pareil, d’être #zeroetiquette je vous présente le nouveau @jennyfer . La marque qui a souffert des étiquettes de marque pour «  cagoles, racailles ou encore gamine ». Je m’en rappel c’était les commentaires que je recevais lorsque j’ai fait ma toute première campagne pour eux. Sauf que @jennyfer c’est une marque, qui comme nous, grandit, évolue et qui souhaite le faire sans étiquette. Et toi c’est quoi l’étiquette qui te colle à la peau?

A post shared by aka Léna Situations (@lenamahfouf) on

Une collection de t-shirt à l’effigie de la campagne est disponible sur le site Jennyfer. Tu trouveras sans doute ton bonheur si toi aussi, tu es victime des étiquettes.

Et toi, quelles sont les étiquettes qu’on te colle ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s