Les 34e Victoires de la Musique, une soirée inoubliable

Vendredi soir se tenait un événement attendu, qui récompense les artistes les plus promus de l’année : les Victoires de la Musique. Après une édition 2018 jugée assez médiocre, c’est une soirée riche en émotion à laquelle le public a eu droit vendredi soir. Les artistes féminines étaient sur le devant de la scène notamment avec la présence de la chanteuse Angèle qui rafle tout depuis quelques temps. L’interprète de « Je veux tes yeux » et « Jalousie » était euphorique à l’annonce de son nom pour les catégories « Album révélation » avec Brol et « Création audiovisuelle » pour
« Tout oublier » en featuring avec son frère, le rappeur Roméo Elvis. Émue aux larmes, la chanteuse est visiblement devenue l’une des artistes belges préférées des français et ce n’est pas pour nous déplaire… On est fans de la jolie blonde !

Après avoir fait la première partie de The Do ou encore Soko, Jeanne Added, dont on entend pas mal parler en ce moment, se démarque désormais. Elle remporte le prix de l’artiste féminine alors qu’à ses côtés étaient nommées les grandes Chris (anciennement Christine & the Queens) et Vanessa Paradis, rien que ça. Mais ce n’est pas tout ! Elle remporte également le prix de l’album Rock pour Radiate.


Une chanteuse au style tout droit sorti des années 70, une frange à la Françoise Hardy et une voix chargée d’émotion. La douce Clara Luciani est la révélation scène de ces derniers mois. Elle a su séduire le public avec ses textes puissants, tout comme Camélia Jordana qui remporte le prix de l’album de musique du monde en combinant ses deux langues natales, le français et l’arabe dans son album LOST.

Ce qu’on aime aux Victoires, c’est l’éclectisme : les rappeurs Bigflo & Oli ont partagé ce moment inoubliable avec leurs parents qu’ils ont convié sur scène, les deux frères ayant remporté deux prix, celui d’Artistes masculins de l’année et le prix l’Album de musique urbaine avec La vie de rêve. Un titre qui reflète d’ailleurs bien leur état d’esprit vendredi soir.
On a également pu voir que le rappeur Damso s’était réconcilié avec les Victoires de la Musique puisque son album Lithopédion a été élu Meilleur album rap. L’autre rappeur Orelsan a eu droit au prix du Meilleur concert, et on comprend pourquoi. En 2018, l’artiste avait rempli des salles aux quatre coins de la France et cela ne semble pas vouloir s’arrêter…
Pour les fans de musique électro, c’est le groupe The Blaze qui a remporté le prix du meilleur album d’électro avec Dancehall.

Enfin, grosse surprise à l’annonce du gagnant dans la catégorie « Chanson originale ». Alors qu’Orelsan et Damso étaient nommés pour « Rêves bizarres », Aya Nakamura pour « Djadja » et le duo Louane-Julien Doré pour « Midi sur Novembre », c’est finalement le collectif Boulevard des Airs avec sa chanson « Je me dis que toi aussi » qui a remporté le prix de la Chanson originale.

Et vous, êtes-vous satisfaits de ces Victoires de la Musique ?

Par Clémence Payen

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s