Givenchy & Hepburn « L’histoire d’amour » entre un créateur et sa muse

Le créateur Hubert de Givenchy nous a quitté samedi 10 mars, à l’âge de 91 ans, dans son sommeil. Il nous est évidemment impossible de lui rendre hommage sans parler de la chic Audrey Hepburn, icône du cinéma américain du XXème siècle. Elle était à la fois la muse, l’amie et la confidente du fondateur de la marque de haute-couture, et ce jusqu’à ce qu’elle décède en 1993.

audrey_hepburn_et_hubert_de_givenchy__une_amitie_mythique_en_25_cliches_25_7900.jpeg_north_499x_white

©Vogue

Les deux sont indissociables. Chacun contribue à l’image de l’autre. Audrey a été durant près de quarante ans l’ambassadrice de Givenchy grâce à ses films. Dans plusieurs d’entre eux, le créateur a inscrit son empreinte sobre et sophistiqué au fer rouge. On se rappelle de leur première collaboration  pour Sabrina en 1953, à peine un an après la fondation de la maison Givenchy, dans lequel elle portait incroyablement ses créations. Notamment les fabuleuses robes: la blanche qui devint mythique et la petite noire qui a offert un nouvel air à la couture. Toutes deux ont donné à Hubert de Givenchy la lumière dont il avait besoin pour être connu d’un public plus grand, mais également l’Oscar de la meilleure création de costumes.

audrey-hepburn01-5e0d0a2c-87ae-490e-ae3a-af69d60ea4d2Audrey Hepburn et William Holden dans Sabrina, 1954MV5BMGQ2MGMxYzctNjY3OS00ZWQ1LWI4ZTctN2QxZWNmNDgxZWI0XkEyXkFqcGdeQXVyMzI4Nzk0NjY@._V1_.jpgAudrey Hepburn et Humphrey Bogart dans Sabrina, 1954

Par la suite, Givenchy porte à nouveau la casquette de costumier dans de nombreux films de Hepburn. On peut citer Drôle de Frimousse, Ariane, mais surtout l’inoubliable et l’extra culte Diamants sur Canapé qui lui offrira une nouvelle crédibilité. La robe noire fourreau en satin qu’elle porte dans ce film est d’ailleurs désormais l’une des plus célèbres du cinéma. Trois exemplaires en ont été confectionné dont un qui est actuellement conservé dans les collections privées de la maison Givenchy. Un autre de ces modèles a été vendu aux enchères par la maison de vente Chritsie’s pour la somme de 600.000€. Un véritable record dans l’histoire du costume du cinéma. C’est d’ailleurs ce film, Diamants sur Canapé, qui sera la consécration à la fois pour Audrey Hepburn, mais aussi pour Hubert de Givenchy. Les deux gagnent avec ce film un réel crédit dans leur carrière réciproque.

1Audrey Hepburn dans Drôle de Frimousse, 1957

2Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé, 1961

En parallèle du cinéma, Givenchy fait d’Audrey le visage de son nouveau parfum, l’Interdit, en 1958. Il s’agit de la première fois qu’une star prête son visage à une campagne de parfum, mais probablement la dernière qui le fera sans la moindre rémunération, simplement par amitié. Car la relation muse-créateur est bel et bien là en dehors du cadre professionnel. Il dessina les deux robes de mariages d’Audrey, ainsi que la tenue qu’elle porta pour le baptême de son fils. Une relation d’amitié profonde entre les deux se construit, et ce jusqu’au dernier souffle de l’actrice qui s’éteint en 1993.

e052fa20deb820d2edb81b112b1ff26f©Pinterest

Ecrit par Pauline, la brune

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s